Mouche-à-Mouche

/

Ce dimanche, 2 mouches ont choisi notre balcon pour se faire des chatouilles… Elles ont réveillé tout le voisinage.

Fly

Selon une étude menée par des chercheurs de l’institut allemand Max Planck, c’est pendant leur période de reproduction que les mouches sont les plus vulnérables face à d’éventuels prédateurs, notamment les chauves-souris.

En effet, ce n’est ni le mouvement ni les odeurs générés par les ébats de deux mouches surexcitées, mais les sons émis par celles-ci lors de l’accouplement, qui sont susceptibles de réveiller l’attention des prédateurs. Lorsque les mouches se reproduisent, les chauves-souris se régalent.

Il faut dire que la Nature est bien faite !